01-29.06

2018

Exposition de photographies - Denis Detournay

Durant le mois de juin, les photographies de Denis Detournay prendront place aux cimaises du CIP. L’habitant de Valdoie en France voisine propose à travers trois séries de photos de révéler les interactions du temps et ses incidences. Le photographe Denis Detournay Artiste danseur et chorégraphe, Denis Detournay est formé au Centre Chorégraphique National d’Angers. Il rejoint ensuite la compagnie de Susan Buirge. Lauréat des concours chorégraphiques de Bagnolet et de Nyon (Suisse), il fonde sa propre compagnie de danse contemporaine « Pour l’instant ». Il privilégie les croisements artistiques pluridisciplinaires avec le théâtre, la musique vivante, la voix. Sa quête d’aventure le conduit au Burkina Faso où il crée des spectacles avec des artistes africains. Du cadre de scène au cadrage photographique, il n’y a qu’un pas... Il intègre l’Ecole Nationale Supérieure de la Photo d’Arles pour une formation à l’image numérique. Depuis, d'exposition en exposition, il poursuit une démarche où l’illusion du temps et la question de l’espace-temps sont au cœur de sa problématique. Présentation de l’expo « Au fil du temps » Les trois séries de photos présentées participent du même projet : révéler les interactions du temps et ses incidences. Notre relation au temps a été bouleversée par les nouvelles connaissances en astrophysique et par une technologie de plus en plus performante. Néanmoins, la perception de son continuum n’en est pas fondamentalement changée. Nous subissons un déroulement inéluctable. Illusion ou non, au jeu de l’éternité et de l’éphémère, nous ne sommes que fragiles passagers et toujours les mêmes jouets. L’art photographique est par essence l’art de capter la lumière de l’instant. Cependant dans mon projet, je m’intéresse aux multiples occurrences du temps, aux variantes infinies des tempos, qui « existent » au-delà de notre perception. Tous les rythmes de l’univers pulsent en une immense symphonie... Impermanence, naissance, vieillissement, fugacité, mort, cette musique nous accompagne, lancinante. Comment exister alors avec l’angoissante question de la fuite du temps? Portraits ou paysages, mes images ne sont pas des réponses, seulement des visions poétiques...

+

Durant le mois de juin, les photographies de Denis Detournay prendront place aux cimaises du CIP. L’habitant de Valdoie en France voisine propose à travers trois séries de photos de révéler les interactions du temps et ses incidences. Le photographe Denis Detournay Artiste danseur et chorégraphe, Denis Detournay est formé au Centre Chorégraphique National d’Angers. Il rejoint ensuite la compagnie de Susan Buirge. Lauréat des concours chorégraphiques de Bagnolet et de Nyon (Suisse), il fonde sa propre compagnie de danse contemporaine « Pour l’instant ». Il privilégie les croisements artistiques pluridisciplinaires avec le théâtre, la musique vivante, la voix. Sa quête d’aventure le conduit au Burkina Faso où il crée des spectacles avec des artistes africains. Du cadre de scène au cadrage photographique, il n’y a qu’un pas... Il intègre l’Ecole Nationale Supérieure de la Photo d’Arles pour une formation à l’image numérique. Depuis, d'exposition en exposition, il poursuit une démarche où l’illusion du temps et la question de l’espace-temps sont au cœur de sa problématique. Présentation de l’expo « Au fil du temps » Les trois séries de photos présentées participent du même projet : révéler les interactions du temps et ses incidences. Notre relation au temps a été bouleversée par les nouvelles connaissances en astrophysique et par une technologie de plus en plus performante. Néanmoins, la perception de son continuum n’en est pas fondamentalement changée. Nous subissons un déroulement inéluctable. Illusion ou non, au jeu de l’éternité et de l’éphémère, nous ne sommes que fragiles passagers et toujours les mêmes jouets. L’art photographique est par essence l’art de capter la lumière de l’instant. Cependant dans mon projet, je m’intéresse aux multiples occurrences du temps, aux variantes infinies des tempos, qui « existent » au-delà de notre perception. Tous les rythmes de l’univers pulsent en une immense symphonie... Impermanence, naissance, vieillissement, fugacité, mort, cette musique nous accompagne, lancinante. Comment exister alors avec l’angoissante question de la fuite du temps? Portraits ou paysages, mes images ne sont pas des réponses, seulement des visions poétiques...

Inscription : 032 486 06 06

Prix : entrée libre

Date de début : 01.06.2018

Date de fin : 29.06.2018

Horaires : du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00, samedi de 15h00 à 20h00, dimanche FERME

Organisation : CIP - culture

Lieu : CIP

Adresse : Chemin des Lovières 13 - 2720 Tramelan


-