18.06

2022

Capsules criminelles, saison 1

C’est à une véritable plongée au cœur du système judiciaire neuchâtelois du XIXe siècle que Karim Boukhris invitera les auditeurs. Le temps d’un repas, il lira quatre récits tirés de procédures judiciaires. Des histoires extraordinaires, sordides ou cocasses. Les capsules criminelles sont des récits de faits réels transcrits dans les procédures judiciaires du XIXe siècle et racontés à la manière de Pierre Bellemare par l’historien Karim Boukhris. Des histoires extraordinaires, sordides ou simplement cocasses qui permettent de rendre compte du quotidien que vivaient les gens de cette époque dans le canton de Neuchâtel. Après une tournée dans les cafés, c’est au CIP que Karim Boukhris proposera ses histoires aux titres évocateurs : Foire et déboires, Le récit rompu, Une vie qui se passe mal, La marche du banni. Ces quatre « affaires », de 15 à 20 minutes, se déclineront entre chaque plat concocté par le chef-cuisinier du Galileo et raviront les amateurs de faits judiciaires bien réels. Ce conteur d’histoires s’est plongé dans plus de 2400 affaires criminelles qui ont marqué le canton de Neuchâtel pour en sortir cette première saison. Karim Boukhris est dramaturge, historien, père de trois enfants. Il a aussi été aide-couvreur et employé de commerce. Il a grandi à Sorvilier, dans le Jura bernois. Ces capsules criminelles sont un condensé de ses passions : l’histoire, l’Arc jurassien, l’engagement social, la politique et le théâtre. Le menu proposé : Fraîcheur d’asperges vertes du Seeland *** Crème de petits pois Œuf de Mont-Tramelan à 63°C Croustillant au parmesan *** Veau en deux cuissons Jus aux morilles Fantaisie printanière *** Millefeuille aux fraises

+

C’est à une véritable plongée au cœur du système judiciaire neuchâtelois du XIXe siècle que Karim Boukhris invitera les auditeurs. Le temps d’un repas, il lira quatre récits tirés de procédures judiciaires. Des histoires extraordinaires, sordides ou cocasses. Les capsules criminelles sont des récits de faits réels transcrits dans les procédures judiciaires du XIXe siècle et racontés à la manière de Pierre Bellemare par l’historien Karim Boukhris. Des histoires extraordinaires, sordides ou simplement cocasses qui permettent de rendre compte du quotidien que vivaient les gens de cette époque dans le canton de Neuchâtel. Après une tournée dans les cafés, c’est au CIP que Karim Boukhris proposera ses histoires aux titres évocateurs : Foire et déboires, Le récit rompu, Une vie qui se passe mal, La marche du banni. Ces quatre « affaires », de 15 à 20 minutes, se déclineront entre chaque plat concocté par le chef-cuisinier du Galileo et raviront les amateurs de faits judiciaires bien réels. Ce conteur d’histoires s’est plongé dans plus de 2400 affaires criminelles qui ont marqué le canton de Neuchâtel pour en sortir cette première saison. Karim Boukhris est dramaturge, historien, père de trois enfants. Il a aussi été aide-couvreur et employé de commerce. Il a grandi à Sorvilier, dans le Jura bernois. Ces capsules criminelles sont un condensé de ses passions : l’histoire, l’Arc jurassien, l’engagement social, la politique et le théâtre. Le menu proposé : Fraîcheur d’asperges vertes du Seeland *** Crème de petits pois Œuf de Mont-Tramelan à 63°C Croustillant au parmesan *** Veau en deux cuissons Jus aux morilles Fantaisie printanière *** Millefeuille aux fraises

Inscription : obligatoire 0324860606

Prix : Repas et spectacle, 78 CHF

samedi, 18 juin 2022 de 19:00 à 22:00

Organisation : CIP

Lieu : Restaurant Le Galileo

Adresse : Chemin des Lovières 13 - 2720 Tramelan


-