Théâtre

23.02

2020

Adagio

Le groupe d’animation Agora reçoit la troupe du Clos-Bernon. Elle présentera sa toute nouvelle pièce « Adagio », neufs petits drames qui parlent de la mort. Le ton est léger. Avec un humour souvent grinçant, cela chatouille où ça fait mal. Les dialogues sont rapides, drôles et ciselés. Nouvelle metteure en scène Après une audacieuse « Course du 1er mai », qui a poussé les acteurs à se dépasser physiquement sur scène, la troupe du Clos-Bernon était à la recherche de nouveaux défis. Elle s’est approchée de l’actrice, auteure et metteure en scène professionnelle Nathalie Sabato, qui a accepté avec plaisir de relever le gant. Cette hyperactive touche-à-tout, pleine d’enthousiasme est vite parvenue à imposer son style, instaurer son rythme, tout en respectant la continuité et les valeurs de la troupe. Alors, quoi de plus évident que de jouer une pièce contemporaine écrite par Emanuelle Delle Piane, auteure chaux-de-fonnière. Celle-ci et Nathalie Sabato ont déjà collaboré étroitement. La pièce Avec Adagio, l’auteure s’attaque au sujet de la mort, ce grand tabou de nos sociétés. C’est loin d’être chose facile. Elle y parvient pourtant avec brio. On reste sous le charme de ces neuf « dramolettes », ces petits drames qu’elle nomme ainsi. Entre cette famille qui planifie les derniers moments de la vie de leur mère de son vivant, ces deux amis qui se retrouvent chaque semaine pour tenter de se suicider ou cette inquiétante femme qui vient chercher une nuisette pour son « dernier voyage », le public se trouve confronté à différentes situations de vie en rapport avec la mort, mais le sourire n’est jamais bien loin.

+

Le groupe d’animation Agora reçoit la troupe du Clos-Bernon. Elle présentera sa toute nouvelle pièce « Adagio », neufs petits drames qui parlent de la mort. Le ton est léger. Avec un humour souvent grinçant, cela chatouille où ça fait mal. Les dialogues sont rapides, drôles et ciselés. Nouvelle metteure en scène Après une audacieuse « Course du 1er mai », qui a poussé les acteurs à se dépasser physiquement sur scène, la troupe du Clos-Bernon était à la recherche de nouveaux défis. Elle s’est approchée de l’actrice, auteure et metteure en scène professionnelle Nathalie Sabato, qui a accepté avec plaisir de relever le gant. Cette hyperactive touche-à-tout, pleine d’enthousiasme est vite parvenue à imposer son style, instaurer son rythme, tout en respectant la continuité et les valeurs de la troupe. Alors, quoi de plus évident que de jouer une pièce contemporaine écrite par Emanuelle Delle Piane, auteure chaux-de-fonnière. Celle-ci et Nathalie Sabato ont déjà collaboré étroitement. La pièce Avec Adagio, l’auteure s’attaque au sujet de la mort, ce grand tabou de nos sociétés. C’est loin d’être chose facile. Elle y parvient pourtant avec brio. On reste sous le charme de ces neuf « dramolettes », ces petits drames qu’elle nomme ainsi. Entre cette famille qui planifie les derniers moments de la vie de leur mère de son vivant, ces deux amis qui se retrouvent chaque semaine pour tenter de se suicider ou cette inquiétante femme qui vient chercher une nuisette pour son « dernier voyage », le public se trouve confronté à différentes situations de vie en rapport avec la mort, mais le sourire n’est jamais bien loin.

Inscription : 032 486 06 06

Prix : 18.- Adulte / 15.- AVS étudiants 10.- enfants

dimanche 23 février 2020 de 17:00 à 19:00

Horaires : Représentation également le samedi 22 février à 20h30

Organisation : Groupe d'animation Agora

Lieu : CIP

Adresse : Chemin des Lovières 13 - 2720 Tramelan


-